LOADING !


Philippe Basset Photographe

14 Janv. 2017

Le Talon de la Botte

Une semaine dans les Pouilles.


Voyage dans les Pouilles


Quoi de plus banal que de commencer un récit par une citation... celui-ci n'échappera pas à la règle:

Les voyages ont ceci de merveilleux que leur enchantement commence avant le départ même. On ouvre les atlas, on rêve sur les cartes. On répète les noms magnifiques des villes inconnues.


J.Kessel

Voyage dans les Pouilles


2h30 suffisent pour rejoindre Bari depuis Bilbao, mais comme nous le disait le père du Lion, le voyage avait commencé bien plus tôt...
Il y a plusieurs années, un photographe me montrait les images d'un reportage qu'il était parti faire dans la région "des Pouilles".
Ce drôle de nom (qui n'a rien à voir avec quelque symbole de virilité masculine), est la dénomination francisée de Puglia, la zone qui correspond au talon de la botte transalpine.


carte des pouilles, puglia map

Je me rappelle notamment de deux photos.

La première représentait un champ d'oliviers plongeant dans l'émeraude de la mer Adriatique, et la seconde un petit village, baigné sous une lumière de fin de journée, où chaque pierre semblait avoir été façonnée dans de l'or...

Deux clichés qui resteraient gravés dans ma mémoire.

Cinq ans plus tard j'atterrissais, accompagné de ma fiancée, à l'aéroport de Bari, capitale de la région.
Une lecture attentive du Lonely Planet, quelques recherches sur Google, et me voilà nageant en plein champ lexical de la Dolce Vita: Plages aux eaux cristallines, fromages crèmeux, cathédrales millénaires, paysages à couper le souffle, douceur de l'air... J'y étais enfin !


Arrivés en fin de journée, et tenaillés par un long jeun de 3h que les petits gâteaux secs de la compagnie aérienne n'ont pas su rassasier, un petit restaurant du centre-ville comblera de bonheur (et de pizza) nos estomacs qui criaient famine. S'ensuivra un petite balade nocturne dans le quartier historique, et au paddock !

  • Bari by night, Puglia, Italia
  • strada in Bari, notte, Puglia Italia
  • Bari by night, puglia, italia
  • La mamma

Le lendemain matin nous nous rendons sur le port. Des pécheurs partent en mer, d'autres en reviennent, forts de leurs trésors fraichement appâtés qu'ils négocient sur de frêles étals. Quelques-uns rafistolent filets et bateaux. Leur besogne accomplie, nos joyeux loups de mer se retrouvent pour partager un café.


Une symphonie de couleurs et d'odeurs qui laisse augurer une belle journée !

  • Pescatori y barca,Porto di Bari
  • Pecheur, Bari
  • Vérification des filets de peche
  • OH les belles moules !
  • Poissons frais, port de Bari
  • Pause café
  • Vue du port de Bari, Pouilles, Italie
  • Le Théatre Margherita de Bari

Nous quittons le port pour visiter la Cathédrale San Sabino et la Basilique San Nicola, lieux incontournables de la ville.


  • Primeur, Bari
  • Basilica San Nicola di Bari
  • Cattedrale San Sabino di Bari
  • Cattedrale San Sabino di Bari

Nous abandonnons Bari vers midi, pour nous rendre à Castel del Monte.

Après une petite halte pour gouter les cerises qui nous narguaient le long de la route, nous découvrons, au loin, ce château incroyable, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO...


  • Délicieuses cerises
  • Castel del Monte landscape
  • Castel del Monte
  • à l'intérieur.

Un sacré lieu, qui outre l'originalité architecturale, propose un joli panorama sur la région.


L'après-midi étant déjà bien entamée, nous ne tardons pas à reprendre place à bord de notre petite Fiat pour ne pas rater le coucher de soleil sur le port de Trani.

Sunset, Port de Trani

Au réveil, fidèles à notre naissante routine, nous entreprenons une promenade sur le port. Nous assistons amusés au combat acharné d'un poulpe contre deux marins. Les casiers sont un peu plus remplis qu'à Bari, et le temps est au beau fixe. Un petit café à coté du débarcadère et nous parcourrons les vieilles rues du quartier juif.

  • Pescatori, porto di Trani
  • Pesce fresco. Trani, Puglia
  • Peche au poulpe, Trani.
  • En Piaggio, Port de Trani
  • Quartiere Ebraico, Trani Puglia
  • Quartier Juif, Trani
  • Vieille rue de Trani
  • Chien de Garde, Trani, Puglia
  • Cattedrale Trani
  • Alfa Romeo Giulia Spider
  • Fiat 500 Break
  • Vecchia auto, Trani.

Le planning de la journée étant bien chargé, c'est un peu à regret que nous quittons ce coquet village de bord de mer, mais sans aucun doute, ce qui nous attend sera de la même facture.


Première étape culturelle (et surtout pour s'acheter quelques pâtisseries): Barletta.

  • Café, Barletta.
  • Vieille rue, Barletta
  • Architecture, Barletta
  • Architecture, Barletta.

Quelques chocolatines, et autres feuilletés à la crème pâtissière plus tard, nous reprenons la route côtière en direction de Vieste qui sera notre destination pour la nuit. Les kilomètres s'enchainent dans un émerveillement de chaque instant, le trajet longe la Baia delle zagare autour de Mattinata. C'est superbe !


  • Baia delle Zagare, Puglia.
  • Baia delle Zagare, Puglia.
  • SS89 mattinata, Puglia.
  • Maricoltura Mattinatese, Puglia.
  • Mattinata spiaggia Puglia.
  • Le chemin est long pour se rafraichir !
  • Spiaggia Vignanotica, Puglia.
  • Spiaggia	 Vignanotica, Puglia.

Bien arrivés à Vieste après ce beau parcours, nous nous rendons inéluctablement vers le port pour l'apéro admirer le coucher de soleil.


Quelques verres plus tard, c'est pleins... de belles images en tête, que nous allons nous coucher. Encore une ravissante journée qui s'achève.
Le lendemain, je me lève dès potron-minet pour aller faire quelques photos, tandis que ma fiancée s'offre une grasse matinée bien méritée !

  • Tramonto, Vieste, Puglia
  • Sunset, Vieste, Italy
  • Spritz, Vieste, Puglia
  • Pecheur à l'aube, Port de Vieste
  • Lever de soleil à Vieste
  • Vue de Vieste au petit matin
  • Alba a Vieste , Puglia
  • Marina Piccola, Vieste
  • Palmiers, Vieste
  • Passants, rue de Vieste
  • Boucher, Vieste, Puglia
  • Retour des commissions, Vieste, Puglia

Laissant derrière nous, une fois encore, une agréable cité, nous faisons halte dans une station-service en périphérie, afin de préparer notre petite Fiat 500 aux quatre heures de route qui l'attendent.
Et c'est parti pour un voyage dans les terres en direction de Matera. Adieu la côte ! Défilent alors devant nous une succession de paysages divers, champs de blés, de fleurs ou d'oliviers. Un véritable récital de couleurs.


  • Puglia colors, Italy
  • Olive tree road, Italy
  • Olive tree field, Italy
  • Wheat field, Italy
  • Le village de Minervino Murge
  • Champ de fleurs en Italie
  • Longue route, Pouilles
  • Coucher de soleil autour de Matera

A la nuit tombante, nous arrivons à Matera, la vision qui s'offre à nous confirme mes quelques lectures sur le sujet: c'est l'heure idéale pour découvrir cette cité !
Je me rappelle qu'étant petit, au moment de Noël, j'écoutais une cassette qui racontait l'histoire de la crèche des santons de Provence. Matera aurait pu être le théâtre de ce récit, tant l'atmosphère et les lumières chaudes dégageaient une sorte de mysticisme quasi religieux propre à l'ambiance des temps de fête.

  • Matera by night
  • Matera de jour
  • Matera, Puglia
  • Parco Della Murgia Materana
  • Parco Della Murgia Materana

Un rapide petit tour dans le dédale de la vieille ville (eh oui ! c'est court une semaine de vacances...) et nous repartons dare-dare pour l'étape suivante, Massafra, et plus précisément la Madonna della Scala, un ancien monastère situé au fond d'un ravin et entouré par un village troglodyte.

  • Madonna della Scala, Massafra, Italie
  • L'une des nombreuses grottes.
  • Vue depuis une grotte.
  • Vue de l'intérieur.

Quelques kilomètres plus loin, (et un peu affamés) nous nous arrêtons dans la petite ville de Grottaglie, dont la réputation vient de ses céramiques, pour y manger la traditionnelle assiette d'Orrichiette, les pâtes des Pouilles.
C'est juste après avoir quitté la table et entamé une petite marche digestive, que je me crois victime d'hallucinations... Sur les murs de cette pittoresque bourgade, surgissent des personnages des Os Gemeos, deux frères brésiliens célèbres dans le monde entier pour leurs graffitis colorés. J'apprends plus tard que la ville a hébergé un festival de street-art en 2012. Insoupçonnable !

  • Ruelle blanche, Grottaglie.
  • Rue du quartier historique, Grottaglie.
  • Linge qui sèche, Grottaglie.
  • Vieux vélo, Grottaglie.
  • Os Gemeos, Grottaglie.
  • Os Gemeos, Grottaglie.
  • Os Gemeos, Grottaglie.
  • Street Art, Grottaglie.

Nous repartons, après cette étape artistique, en direction de Lecce, où nous passerons la nuit. Cette ville, qui fut pendant des siècles, un carrefour de civilisations, tant sur le plan culturel que religieux ou commercial est d'une grande richesse, et mériterait que l'on y passe plusieurs jours... Balzac avait raison: Il manque du temps pour tout ! C'est donc justement pour ne pas en perdre une miette que nous commençons l'exploration urbaine.

  • Rooftops, Lecce, Italia.
  • Cattedrale, Lecce, Italia.
  • Jolie Citroen DS, Lecce, Italia.
  • Fiat Cinquecento, Lecce, Italia.
  • Drapeau Italien, Lecce, Italia.
  • Rue du centre-ville, Lecce, Italia.
  • Tel chien, tel maitre, Lecce, Italia.
  • Graffiti de El Pez from Barcelona, Lecce, Italia.

"Arrivederci" Lecce (au revoir en Italie), "γειά σου" Ostuni (bonjour en Grèce) car on pourrait s'y croire ! Tout semble hellénique à Ostuni: L'azur du ciel, la douceur de l'air et le blanc des murs. Un voyage dans le voyage. On se perd dans le labyrinthe des rues pour notre plus grand plaisir.

  • Ostuni apparait entre deux oliviers
  • Rue en escalier à Ostuni
  • Dolce vita à Ostuni
  • Ruelle à Ostuni
  • Petit passage à Ostuni
  • Ostuni, Puglia, Italia
  • Restaurant médiéval à Ostuni
  • Cathédrale d'Ostuni

Le prochain épisode de notre périple se déroule à Arbelobello, un village lui aussi classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Cette bourgade, unique au monde, a pour particularité d'être composée uniquement de Trulli, ces petites habitations pyramidales blanches aux toits en calcaire. A chaque coin de rue je m'attends à voir surgir Simplet, Prof ou Grincheux ! Un décor insolite pour notre pénultième soirée en Italie !

  • Avant d'arriver à Alberobello
  • Campagne autour d'Alberobello
  • Champ de ''papaveri'' Alberobello
  • Tramonto, Alberobello
  • Coucher de soleil à Alberobello
  • Vieille Fiat et trulli, Alberobello.
  • Alberobello, Puglia
  • Alberobello, village classé à l'UNESCO
  • Chiesa Sant'Antonio, Alberobello
  • Trulli à Alberobello
  • Vignes d'Alberobello
  • Vieille maison des Pouilles.

C'est dans le lit douillet du trullo où nous avons passé la nuit, que nous ouvrons les yeux. Nous sommes au matin de la dernière journée. A la fois mélancoliques et bien décidés à profiter de ces dernières heures en terres italiennes, nous nous mettons en route pour Monopoli.
Cette idyllique cité balnéaire est vraiment propice à la flânerie le long de la mer. Nous visitons la magnifique cathédrale qui m'impressionne par sa taille et par la grande diversité de ses marbres, splendide !

  • Mulet au bord de la route, Monopoli
  • Porto di Monopoli
  • Spiaggia, Monopoli
  • Le petit spritz de 11h, Monopoli
  • La dolce vita, Monopoli
  • Cattedrale, Monopoli
  • Cattedrale, Monopoli
  • Cattedrale, Monopoli

14h, nous arrivons à Polignano a Mare, qui est noire de monde. Nous sommes le 2 juin et c'est la fête nationale ! Construite au sommet d'une falaise, cette ville, à la fois romanesque et photogénique, est une résidence de villégiature très prisée des Italiens.
Après un bon repas dans un restaurant de poissons, c'est au milieu d'une atmosphère de cocagne que nous arpentons les pavés de ce lieu, qui sera pour nous l'ultime étape de ce périple.

  • Spiaggia, Polignano a Mare
  • Spiaggia, Polignano a Mare
  • Polignano a Mare
  • Polignano a Mare
  • Spritz et Rossini, Polignano a Mare
  • Tramonto , Polignano a Mare
  • Arrivederci Italia !

J'avais lu, avant d'y atterrir, que la région des Pouilles offrait aux visiteurs une grande diversité de paysages, ses lieux chargés d'histoire et à chaque instant, sa douceur de vivre. C'est irréfutable ! Proche de la France, et loin du tourisme de masse, cette région, la moins visitée d'Italie alors que très accessible et complètement préservée des travers que certaines agglomérations ont à déplorer (cohue, saleté des villes, insécurité...) les Pouilles sont une destination à envisager pour ceux qui cherchent à allier vacances culturelles et "dolce vita", visites des lieux historiques et succulents repas...




Ah oui, au fait, les repas ! Comment un petit gros un vilain gourmand comme moi, pourrait revenir d'Italie sans aucun souvenir de ce qu'il a dégusté ?! Voici donc en cadeau (pour les courageux qui auront lu jusqu'à la fin) de quoi vous mettre l'eau à la bouche !

  • Pizza, Bari
  • Orecchiette pasta, Bari
  • Spaghetti alla puttanesca, Trani
  • Pollo e pistacchi, Trani
  • Orecchiette, Trani
  • Gamberetto, Trani
  • Gratin de pommes-de-terre, Trani
  • Pasta sfoglia con crema, Barletta
  • Piatto di fromaggi, Puglia
  • Ravioli aragosta, Vieste
  • Gamberetto y fagioli, Vieste
  • Pizza, Massafra
  • Tartine di pomodoro, Grottaglie.
  • Panino al prosciutto
  • Spritz e Mojito, Lecce
  • Prima colazione, Lecce
  • Salumeria y Fromaggio, Lecce.
  • Salade Caprese, Ostuni.
  • Ravioli à l'antique, Ostuni
  • Orrechiette à l'encre de poulpe, Ostuni.
  • Râgout de viande médiéval, Ostuni.
  • Antipasti italiano, Alberobello.
  • Friture de la mer, Polignano a Mare.
  • Spaghetto alla Vongole, Polignano a Mare.

Philippe Basset.